Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash  sur les deux villes jumelles Tain-l'Hermitage                                                                              Tournon-sur-Rhône

Tournon-sur-Rhône (Ardèche) est la ville de toute ma jeunesse et puis un jour j'ai traversé le Rhône pour habiter Tain-l'Hermitage (Drôme) aux pieds des célèbres Côteaux de l'Hermitage...

Les lavandières du Rhône

Publié le 26 Novembre 2013

La lavandière lave le linge par profession. comme la blanchisseuse ou la buandière. La laveuse est, le plus souvent, la ménagère appliquée à la tâche domestique du lavage du linge ; mais le terme s'applique aussi à la domestique appointée, dont une des tâches consiste à laver le linge de maison de qui l'emploie, et, par extension, à toute ménagère qui se fait rétribuer pour laver le linge d'autrui. Ce sont les femmes dont le métier était de laver le linge à la main dans un cours d'eau ou un lavoir ; les conditions de travail y étaient très pénibles : les mains, plongées dans l’eau froide et parfois glacée l’hiver, en ressortaient meurtries, gercées et crevassées.
Chaque lavandière « apportait son lot de linge sur sa brouette. Le volume variait selon les familles, le nombre d'enfants, la profession ; Les femmes s'affairaient debout, la brosse à la main, piétinant des journées entières à côté de leur selle. Ailleurs, elles s'agenouillaient coude à coude derrière les larges planches du rebord qui s'enfonçaient dans le Rhône , à l'oblique pour frotter le linge dessus et le taper au battoir.

Les lavandières du Rhône
Commenter cet article