Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash  sur les deux villes jumelles Tain-l'Hermitage                                                                              Tournon-sur-Rhône

Tournon-sur-Rhône (Ardèche) est la ville de toute ma jeunesse et puis un jour j'ai traversé le Rhône pour habiter Tain-l'Hermitage (Drôme) aux pieds des célèbres Côteaux de l'Hermitage...

C'est une maison blanche accrochée à l'église...

Publié le 24 Juillet 2013

C'est une maison blanche accrochée à l'église...

C'est une maison blanche accrochée à l'église, une maison qui ne passe pas inaperçue, des milliers de touristes se demandent encore de nos jours comment l'architecte avait pu obtenir l'autorisation et prendre une telle décision de coller trois ou quatre maisons aux murs de l'église ! Si vous êtes de passage à Tournon-sur-Rhône, longez le Rhône le fleuve dieu, à quelques mètres vous voici projeté au pied du château. Vous découvrez taillé dans le rocher rongé par l'eau et l'humidité,un gigantesque monument aux morts du sculpteur Sartorio, inauguré en 1922, A quelques mètres, la maison blanche. Les photographes amateurs ou professionnels, les français, belges, allemands et évidemment nos amis japonnais ou chinois l'ont photographiée des milliers de fois. Mais qu'a-t-elle de si particulier ? Rien vous répondrais-je ! Enfin presque rien car la bougre malgré son age de centenaire bien sonnée, elle est toujours debout. Jusqu'en 1978 vous pouviez faire le plein d'essence pour votre voiture, camion et mobylette. Azur y avait ouvert une mini-station d'essence pour le bonheur des riverains et autres passagers. Huguette et André prenaient le relais parental, mais à cette époque il était difficile de se faire un salaire convenable avec des centimes, alors la journée, André assurait un salaire chez Mécelec, et puis il y avait deux bouches supplémentaires à nourrir, Pascal et Laurent. Très tôt le matin, le volet en bois de la porte d'entrée était tombé, les deux pompes à essence astiqués, un coup de balais et la journée pouvait commencer, les premiers réservoirs vides se remplissaient. A l'heure du déjeuner ou du dîner la station restait ouverte et 365 jours par an... Non, non, vous ne rêvez pas, Huguette ou André vous servez, certains conducteurs ne descendaient même pas de leur véhicule !, On prenait le temps de discuter quelques minutes de tout et de rien, de faits divers, du temps, de la ville et même de la pèche, Si André vous branchez sur la pèche vous pouviez y passer des heures, La bonne humeur et le sourire étaient toujours au rendez-vous, on en arrivait presque à « s'en foutre » du prix de l'essence, A cette époque il existait encore des milliers de petites stations service et même dans nos campagnes, puis les compagnies pétrolières les ont tuées au profit de la grande distribution sans que personne ne bouge le petit doigt. Les petits pompistes ont fermé le rideau les uns après les autres... De nos jours tu dois faire des kilomètres pour remplir ton réservoir, payer avant et te servir, et parfois même te salir, pas de bonjour, ni de merci... Mais les caisses des compagnies pétrolières s’amplifient.,, André est parti un jour rejoindre les anges, Huguette reste là avec ses deux fils, oui là, dans la maison blanche, peinte de souvenirs. Pour eux cette maison n'a pas de rides, n'a pas de prix et celui qui osera venir les démarcher pour un projet de rachat, de démolition, pour embellir et faire ressortir le mur de l'église, se verra vite rejeté car chez eux, on ne touche pas à ce que l'on aime, non la richesse n'a jamais été leur énergie, ils ont appris à gagner l'argent centimes par centimes... Oui, je peux en témoigner car ce sont des Amis depuis toujours...

Texte de Jacky BACHER

C'est une maison blanche accrochée à l'église...
Commenter cet article